Julien BRAULT, Ergonome consultant en Normandie

  • 20 mai 2015
  • |
  • Portrait
  • |
  • Pas de commentaire

DSC_4237 compressJulien Brault est ergonome depuis une dizaine d’années et consultant pour l’association Handicap et Emploi depuis bientôt un an. Ergonome interne dans l’industrie automobile et du camion, consultant pour des entreprises de l’industrie, de l’agroalimentaire ou des services, mais toujours acteur pour l’amélioration des conditions de travail.

Pourquoi avoir recours à des ergonomes ?

Les entreprises nous sollicitent principalement pour des études ergonomiques, mais également pour des accompagnements sur la mise à jour de leur document unique, des formations PRAP – Prévention des TMS, RPS – des initiations à l’ergonomie ou à l’accessibilité pour les entreprises recevant du public. Notre formation, notre regard extérieur et nos expériences nous permettent de leur apporter un éclairage sur la réglementation et bien sûr de la pratique grâce à nos retours d’expériences qui permettent de proposer des solutions techniques et organisationnelles adaptées. Notre approche consiste à « parler » du travail tel qu’il est vraiment réalisé dans l’entreprise qui nous sollicite, par l’analyse des conditions de réalisation, des moyens disponibles, de l’organisation et des équipes présentes. Chaque entreprise ou établissement est différent, à nous de trouver les solutions pertinentes et efficientes.

En quoi consiste une étude ergonomique ?

Dans les grandes lignes, il s’agit d’accompagner les entreprises dans leurs projets de modification, de transformation, d’adaptation d’un poste ou d’une ligne, afin de l’améliorer, tant sur le volet des conditions de travail pour de l’ergonomie ou de la sécurité, que sur les volets de l’efficience  c’est-à-dire qualité, production, maintenance… Cela peut concerner aussi bien une étude pour une personne que pour 50 ou 100. Nous réalisons alors des observations de la situation afin d’appréhender au maximum l’activité de travail. Après en avoir fait l’analyse et échangé avec les protagonistes, nous menons un groupe de travail pour nous assurer que nous avons toutes les informations.

Ces temps d’échanges permettent également d’amorcer des pistes de solutions. Elles émergent des échanges avec l’ensemble des acteurs, mais nous restons force de préconisations et de propositions adaptées, au regard de nos retours d’expériences. Par la suite, nous réalisons la recherche de fournisseurs et de devis afin de donner une lecture financière à l’entreprise, et nous l’accompagnons dans la mise en œuvre des solutions retenues.

Qu’est-ce qui vous a poussé dans cette voie ?

Après une formation en organisation et gestion de production, je me suis rendu compte que l’outil le plus performant mais aussi le plus vulnérable c’est l’exécutant. Par ses connaissances, son adaptabilité et son savoir-faire, l’opérateur, qu’on l’appelle salarié ou agent, est celui qui permet à l’entreprise de fonctionner. Plus tôt nous pouvons intervenir, mieux nous pouvons le protéger et le pérenniser dans son activité.

Au-delà des coûts en taux accident du travail ou en dégradation de la productivité, c’est le côté humain qui m’importe. J’interviens souvent pour permettre le maintien dans l’emploi de la personne, à l’aide d’aménagements. De savoir que la personne garde son travail et que les solutions proposées participent à la performance de l’entreprise est gratifiant. La production et l’ergonomie sont parfaitement compatibles.

 

Les commentaire sont fermés.