Le maintien en emploi des salariés en fin de carrière

40% des signalements traités par le SAMETH 50 en 2016 concernaient des salariés âgés de plus de 50 ans. L’accompagnement de ces salariés représente un enjeu important qui justifie dans certaines situations la mise en place d’un dispositif spécifique de l’AGEFIPH pour favoriser leur maintien en emploi.

Les enjeux du maintien en emploi des salariés en fin de carrière

Le recul de l’âge de départ à la retraite a eu pour conséquence une augmentation du nombre de salariés en fin de carrière avec des restrictions d’aptitude et qui ont, par conséquent un risque plus important d’être licenciés pour inaptitude.
Il s’agit souvent de salariés issus des secteurs de l’industrie ou du bâtiment. Ils n’ont pas pu bénéficier d’actions de formation pendant leur parcours professionnel. Cela aurait pourtant pu les préparer aux mutations du marché de l’emploi et aux besoins des entreprises, afin d’envisager des évolutions professionnelles et ainsi favoriser leur maintien sur des postes moins contraignants.
Quand on prend en considération également le fait qu’il s’agit souvent de salariés qui n’ont connu qu’une seule entreprise dans leur parcours professionnel, le risque de perdre leur emploi peut être dramatique pour eux car ils sont conscients que l’âge ainsi que le handicap amenuisent leurs chances de retour à l’emploi dans le cadre d’un reclassement externe.
Le maintien au sein de l’entreprise devient donc un enjeu important pour éviter leur désinsertion professionnelle.

Aide spécifique pour le maintien en emploi des salariés en fin de carrière

Si les aides de l’AGEFIPH s’adressent à l’ensemble des salariés sans distinction d’âge ou de contexte de travail, un dispositif a été prévu spécifiquement pour les salariés en situation de handicap dont le départ à la retraite est prévu dans un délai de 3 à 5 ans maximum. Il s’agit de l’aide « fin de carrière ».

maintien après 50 ans
L’aide est prévue pour les salariés dont l’aménagement du poste d’un point de vue technique ou organisationnel est jugé insuffisant par le médecin du travail pour favoriser leur maintien en emploi à temps plein.
Il s’agit souvent de situations dans lesquelles aucun reclassement n’est possible au sein de l’entreprise, et les restrictions rendent difficile un maintien sur un temps plein. Dans ce cadre, les SAMETH peuvent, si le salarié ne peut pas prétendre à une invalidité pour compléter ses revenus, proposer ce dispositif pour favoriser un maintien sur un rythme de travail adapté.
L’aide « fin de carrière » vise donc à réduire le temps de travail des salariés handicapés seniors afin de les maintenir dans leur emploi jusqu’à la date prévisionnelle de leur départ à la retraite, en maintenant leurs salaires contractuels.
L’aide est préconisée par le médecin du travail et prescrite par le SAMETH au profit de l’employeur qui s’engage à maintenir son salarié dans l’emploi.
Le montant de l’aide est égal à :
• 4000 € par an pour une réduction de 20 à 34 % du temps de travail
• 6700 € par an pour une réduction de 35 à 50 % du temps de travail.

Votre établissement se situe dans la Manche et vous souhaitez mobiliser ce dispositif ?

Ou vous travaillez pour un établissement situé dans la Manche ?

Vous pouvez alors contacter le Sameth 50 : accueil@sameth50.fr
Fin de l’article

Les commentaire sont fermés.