Le printemps des Cap emploi en Normandie

Le mercredi 17 mai 2017 a été présenté le baromètre de l’activité 2016 des Cap emploi au Sénat. C’est le point marquant d’un événement qui aura lieu chaque année : le printemps des Cap emploi, qui consiste, dans chaque département volontaire, à créer une action qui permet de présenter ses résultats et ses projets. Dans la Manche, à l’occasion du lancement de cette semaine particulière, des visites d’entreprises ont eu lieu ainsi qu’une rencontre sur l’alternance.

Une information collective à Cherbourg en Cotentin

Autour de la filière métiers GMS (grandes et moyennes surfaces), une information collective a été organisée par Cap emploi avec le concours de l’INFREP. 15 personnes ont été sélectionnées par Cap emploi en fonction de leur intérêt pour ces métiers, ainsi qu’une personne en élaboration de projet professionnel, positionnée par le Sameth 50. La formatrice commerce, Flore Maubert, de l’INFREP a présenté 3 métiers, leurs atouts mais aussi leurs contre-indications. Une présentation du contrat de professionnalisation a été faite ainsi que les différentes aides à l’embauche : POE en cas d’embauche à durée indéterminée, l’outil AFPR de Pôle emploi, l’aide de l’Agefiph les personnes présentes ont adhéré au projet de réaliser rapidement une période de stage afin de confirmer ou non ce projet.

Une visite d’entreprise chez SEB

SEB2-minle jeudi 18 mai, Cap emploi a organisé une visite de l’entreprise SEB à Saint-Lô. M. Olivier Gervis. Responsable Production & Méthodes, a fait visiter le site avec beaucoup d’implication. 90 salariés y produisent des cartes électroniques.

Après la visite, un débriefing a eu lieu avec les 6 personnes en situation de handicap, intéressées par les métiers de l’industrie. Une période de stage se mettra en place.
Lors de la visite, un salarié a pu témoigner. Il avait été recruté suite à une offre d’emploi confiée par idée intérim. Cap emploi avait trouvé le candidat et la formation en soudure électronique. Ce salarié est maintenant embauché à durée indéterminée, il a ensuite évolué dans l’entreprise, en passant du contrôle et de l’assemblage à la conduite de machines automatisées.

Une visite d’entreprise chez REMADE

IMG_159116 personnes en situation de handicap étaient présentes le jeudi 18 mai dans cette entreprise de reconditionnement ouverte au handicap.
Le groupe a été reçu par M. Olivier Gérard, le formateur REMADE Academy. Une présentation du groupe a eu lieu, il rassemble 700 personnes sur le site de Poilley, où des milliers de téléphones sont reconditionnés chaque jour. L’entreprise est en développement, et veut doubler son effectif cette année. Une visite des postes a ensuite eu lieu : changements d’écrans, tests… Chaque téléphone fait l’objet de 35 points de contrôle, ce qui exige de la dextérité et une bonne acuité visuelle.
Un entretien a ensuite eu lieu pour les candidats qui le souhaitaient, 9 propositions d’embauche ont été faites par l’entreprise. Ce résultat exceptionnel est le fruit d’une forte volonté des managers et du climat de confiance entre l’entreprise et Cap emploi.

Fin de l’article

Les commentaire sont fermés.