Emploi et déficience auditive, une intégration réussie

Les difficultés d’audition concernent plus de 5 millions de personnes en France, dont 300 000 souffrent d’une déficience auditive profonde ou totale. Moins de 50% des personnes ayant une limitation fonctionnelle auditive très grave, ou totale sont en emploi, mais les évolutions techniques vont faire progresser les choses, en voici un bel exemple.

En septembre dernier, P…. débute un accompagnement avec Cap emploi-Sameth. Il est sourd profond et maîtrise parfaitement la LSF. Il a suivi une scolarité normale avec quelques aménagements (documents écrits, délai supplémentaire lors des examens) et a pu ainsi valider une licence professionnelle pour devenir dessinateur industriel.

Partenariat Cap emploi-Sameth et SAMSIC

Cap emploi-Sameth transmet sa candidature à l’agence d’emploi SAMSIC.
Son profil intéresse une industrie Saint-Loise mais une formation interne est nécessaire pour s’adapter aux spécificités de l’entreprise.

Surdité et aménagement à l’embauche : la visio-interprétation

La Chargée de mission de Cap emploi-Sameth propose la mise en place d’un système de visio-interprétation qui facilitera ainsi la prise de poste en ayant recours à un interprète à distance rapidement. Lorsqu’il contacte la plateforme de visio-interprétation TADEO, P… a, en moyenne, 96% de chance d’être mis en contact avec une visio-interprète dans les 10 secondes suivant son appel: cela permet une grande souplesse et de la liberté dans les échanges avec le collectif de travail.
Ce système nécessite un équipement technique, une souscription aux services de visio-interprétation et une formation qui ont pu être pris en charge par l’Agefiph  et par le groupe SAMSIC.
P… a pris son poste début décembre 2017, après un travail de plus de 2 mois réalisé en partenariat avec la responsable d’agence de Saint-Lô, la référente handicap du groupe et l’Agefiph, précieux partenaires pour la réussite de cette embauche.
Sa mission a pu être renouvelée récemment.
A souligner qu’aujourd’hui le salarié s’est très bien intégré.

La meilleure preuve, il initie à la langue des signes quelques collègues volontaires… Fin de l’article

Photo prise lors de la formation au système TADEO dispensée auprès du collectif de travail.

 

 

Les commentaire sont fermés.