Torigni-sur-Vire remporte le prix de l’exemplarité

Dans le cadre de la semaine de l’emploi des personnes handicapées, l’Agefiph et le Fiphfp organisent en Région la remise des prix de l’exemplarité qui permettent de valoriser les bonnes pratiques en matière de recrutement et de maintien dans l’emploi d’employeurs privés et publics. Ont été primés cette année  dans la Manche la Direction Départementale de la Cohésion Sociale présentée par Cap emploi 50, l’Hôpital de Cherbourg et la commune de Torigni-sur-Vire présentée par le Sameth 50.

Le sameth 50 accompagne aussi les petites communes

La commune de Torigni-sur Vire dans le centre Manche emploie 19 agents.

L’agent d’accueil, embauchée depuis plus de 30 ans, est passionnée par son métier : accueil, secrétariat de la Mairie, gestion de la cantine et de la garderie municipale.

Mais en 2014, cet agent perd brutalement l’audition. Ses difficultés se traduisaient par la mauvaise compréhension des demandes faites à l’accueil. Elle devait alors demander régulièrement à ses interlocuteurs de répéter. Cette situation engendrait bien évidemment un malaise, tant du point de vue du public accueilli que de l’agent. Cela commençait à mettre en péril le maintien dans l’emploi de cette secrétaire pour qui la communication représente le cœur de métier. Elle était également de plus en plus fatigable (maux de tête, concentration extrême…).

Compte tenu de sa taille, la commune de Torigni-sur-Vire ne dispose pas de moyens humains dédiés à la gestion des ressources humaines et notamment au maintien dans l’emploi de ses agents.

C’est grâce à l’interpellation de l’agent lui-même, qu’un premier contact a eu lieu avec le Sameth 50. Cela a permis d’exposer librement les difficultés rencontrées et ainsi trouver une solution d’amélioration et de compensation du handicap.

Avec l’aide du Sameth 50, l’agent a constitué un dossier de Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé auprès de la Maison Départementale de l’Autonomie de la Manche, une première étape a donc été franchie. Ensuite, et grâce notamment au soutien financier du FIPHFP, l’agent a pu être appareillée.

Un aménagement de poste pour compenser le handicap

L’accompagnement aurait pu s’arrêter là, toutefois lors de son suivi, le Sameth a constaté qu’une gêne persistait liée à l’architecture très spécifique des lieux de travail, qui se trouvent dans un château. Une étude et des mesures sonores du bureau d’accueil faisaient en effet apparaître des décibels relativement élevés liés au sol en parquet et au plafond, dont la hauteur est de plus de 6 mètres à l’accueil.

Dès lors, il devenait nécessaire d’insonoriser l’accueil de la Mairie. La commune a donc entrepris des travaux d’isolation phonique pour un montant de 5 000 € pris en charge à 80% par le FIPHFP.

Parallèlement, le collectif de travail a été sensibilisé au handicap auditif, ce qui a permis une meilleure compréhension du handicap et une consolidation du maintien dans l’emploi.

La démarche a pris dans sa totalité 6 mois, du montage du dossier RQTH jusqu’à la mise en œuvre et la prise en charge des travaux.

Torigni-sur-Vire

Isolation phonique du poste à l’acceuil

La collectivité ainsi que l’agent ont témoigné, lors de la remise des prix, de leur satisfaction tant sur les équipements de compensation eux-mêmes que sur l’accompagnement réalisé par le Sameth 50 et le service de santé au travail.

Si vous rencontrez des difficultés d’adaptation des postes de travail, quel que soit la nature du handicap, votre secteur d’activité, votre effectif…N’hésitez pas, contactez le Sameth 50.

Fin de l’article

Les commentaire sont fermés.